(http://www.assomption-bondy.net)

(

Groupe scolaire Assomption Bondy, Ile-de-France, Paris banlieue, école, collège, lycée polyvalent, 93, filières : Bac général série S, Bac général série ES, Bac Arts appliqués STD2A, Bac pro Artisanat et Métiers d’Art, AMA Marchandisage Visuel, Bac Pro Artisanat et Métiers d’Art - Option Communication Visuelle, plurimédia , Bac ST2S, Sciences et Technologies de la Santé et du Social, Carrières Sanitaires et Sociales, Bac Pro ASSP, Accompagnement Soins et Services à la Personne, 3ème Prépa Professionnelle, Collège interculturel, Ecole primaire, Langue des Signes, établissement scolaire privé sous contrat Education Nationale,

)

 

Notre projet

« Chacun de nous a une mission sur terre »
Marie-Eugénie Milleret


Accueillir un jeune, quels que soient son parcours, ses croyances, sa condition sociale. Faire de ses difficultés et de ses richesses, des atouts de réussite. Lui transmettre des connaissances – le jeune est un élève apprenant – mais surtout l’éveiller au monde et à la vie, à la tolérance et au partage – l’élève est une personne.

Dans un monde difficile et complexe, le pari de notre métier d’éducation, c’est le pari de la réussite : oser croire aux valeurs en germe en chacun. Révéler à l’enfant, à l’adolescent, toutes les forces positives qui l’habitent, au plus secret de lui parfois, des forces qui l’aideront à se connaître, à comprendre le monde. Pour y prendre sa place et le transformer.

Notre établissement est catholique dans le sens :

-  d’une orientation à l’universel : « l’autre différent » est bienvenu,
-  d’une éducation marquée par des valeurs qui fondent toute relation humaine : respect, écoute, liberté, honnêteté, recherche du vrai,
-  d’un apprentissage du vivre ensemble dans la diversité des cultures, des origines et des religions pour une société de l’avenir,
-  d’un engagement pour un monde plus juste.


Apprendre à être responsable


« Un arbre pour la Vie ». C’est devenu une tradition au Groupe Scolaire Assomption-Bondy : pour marquer un temps fort, on plante un arbre. Alors, l’école, une pépinière ? Sans doute si on pense à tous ces élèves de la maternelle à la terminale qui viennent ici tous les matins puiser leur « nourriture »…

En effet, dans ce coin plutôt tranquille de la banlieue parisienne, l’ambiance est assez familiale : « C’est un petit village où les adultes nous connaissent par nos prénoms ». Un village où se côtoient, sans se heurter, toutes les générations scolaires, un village où l’on apprend à travailler et à vivre ensemble.

Arriver à l’heure, penser à prendre son matériel pour la journée, ne pas jeter ses papiers n’importe où, attendre son tour au self… autant de moments du quotidien, où l’on apprend à vivre, à être responsable, pour soi, pour son avenir et avec les autres.

Les occasions de s’impliquer davantage dans la vie de l’établissement sont nombreuses : être délégué de classe, organiser une sortie, un voyage, préparer les journées portes-ouvertes, participer au bureau des élèves, représenter le lycée au Conseil National des Lycéens d’ASSOMPTION en France…c’est aussi apprendre à prendre ses responsabilités. « Nous voulons rendre les élèves acteurs de leur vie » rappelle l’un des membres de l’équipe de direction.

Et c’est bien là une des missions essentielles de l’école catholique. Une école où chacun doit pouvoir trouver les moyens de prendre confiance en soi. « Notre joie, dit-on dans la salle des professeurs, c’est de réussir à faire s’épanouir un enfant ».

Dans ce long cheminement, les parents jouent un rôle essentiel. Par le dialogue personnalisé que les enseignants entretiennent régulièrement avec eux, on arrive à mieux cerner les réalités : « un événement dans la famille, une difficulté que les parents nous confient, cela nous permet de mieux comprendre ce qui se passe dans la tête de tel élève, qui semblait depuis quelques jours un peu renfermé ».

Car l’école est bien ce lieu d’échanges permanents. D’ailleurs, comme le dit une élève du lycée : « ici c’est une école recto-verso, je donne, je reçois ». Donner, recevoir, accorder sa confiance à l’autre, être digne de la sienne.

Nul ne peut dire exactement comment le monde de demain sera fait. On sait cependant qu’il aura besoin d’hommes et de femmes sachant utiliser avec passion leur cœur et toutes les ressources de leur esprit.